Un triple projet

Un triple projet pour ce site et en lien avec ce site :

D’abord celui qui est au coeur du site lui-même : projet informatif, pédagogique, de proposer à toutes les personnes intéressées par les jardins thérapeutiques et l’hortithérapie des ressources, des informations, des recommandations, des pistes de réflexions, etc.

Au sein de ce premier projet, autre objectif, qui se développera (ou non) grâce au forum : un espace d’échanges, de discussions, de partages, entre toutes ces personnes.

(Sur ces aspects, voir aussi : Pourquoi j’ai voulu initier le site jardin-therapeutique.net (Jérôme Pellissier) ?)

A travers ce premier projet, c’est évidemment, plus globalement, au développement des jardins thérapeutiques et de toutes les formes d’écothérapies (quelles que soient la manière dont on les nomme) que ce site souhaite contribuer.

Ensuite, deuxième projet, davantage liée aux dimensions écopsychologique et permaculturelle : aider à ce que les jardins thérapeutiques deviennent aussi des jardins de prendre soin de la nature, et des lieux de prendre soin de relations harmonieuses entre les humains et la nature (vivants autre qu’humains notamment).

Au sein de ce projet, nous souhaitons donc à la fois : que les personnes du côté des jardins thérapeutiques apprennent à mieux connaître les dimensions écologiques (écojardinage, permaculture, etc.) ; que les personnes du côté des jardins écologiques, de la permaculture, etc., apprennent à mieux connaître les jardins thérapeutiques. Et que des liens (de réflexions, de travail, de pratiques) se créent ainsi entre ces différentes personnes.

Troisième projet, enfin, plus socio-politique, plus militant (même si tout le site, réalisé bénévolement, indemne de publicité, etc., s’inscrit dans une démarche militante) : agir et militer pour que toutes les personnes risquant de ne pas accéder facilement et souvent à l’extérieur (que ce soit à domicile ou dans des services fermés au sein d’établissements), puissent grâce au jardin (thérapeutique ou non) aller et rester le plus souvent et librement possible dehors et en relation avec la nature et des vivants autres qu’humains (végétaux et animaux).

triple projet - img
Image extraite du film d’animation L’Homme qui plantait des arbres, réalisé par Frédéric Back à partir de la nouvelle de Jean Giono.

triple projet – img

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *