Des labels ? – recommandations

Des labels ? – recommandations

Rappel : ces recommandations sont des exemples ou illustrations ; ne sont pas des recettes ; ne sont pas exhaustives ; ne sont pas forcément les plus essentielles ; ne sont pas ajustées à la situation particulière qui vous amène ici ; ne remplacent pas celles qui naîtront par travail commun de professionnels et des usagers… Donc : prudence !

Il n’existe à ce jour aucun label concernant les jardins thérapeutiques. On peut s’en réjouir (car les labels sont souvent cause d’appauvrissement et d’uniformisation) ou le regretter (car certains labels constituent aussi des aides précieuses).

Notamment pour aider les professionnels à rappeler que l’établissement a fait le choix de suivre certaines règles et principes et qu’il ne peut y déroger : non-dangerosité des pratiques pour la santé des usagers ; réduction de toutes les formes de pollutions et de nuisances ; respect de la biodiversité ; transmission aux générations futures d’un environnement plus riche, ou au moins aussi riche, qu’il l’était quand nous en avons hérité ; etc.

Si l’on veut profiter de cet aspect aidant, on peut alors aller voir du côté du domaine des « espaces verts », où il existe aujourd’hui quelques labels qui visent à aider les communes qui passent peu à peu à des pratiques d’éco-jardinage.

Ces labels ou référentiels sont souvent des supports intéressants en termes de communication : ils permettent à un établissement, par exemple, de mieux expliquer aux visiteurs le pourquoi et le comment de certaines pratiques inusuelles…

On peut donc s’en inspirer, y puiser des ressources (sans pour autant accomplir la démarche entière, qui n’est pas pensée et pertinente pour les jardins thérapeutiques).

Évoquons en deux : le label ÉcoJardin et le référentiel EVE (Espace Végétal Écologique).

Le label ÉcoJardin

Il a été créé par l’Association Plante & Cité, « organisme national d’études et d’expérimentations », qui cherche à « assurer le transfert des connaissances scientifiques vers les professionnels des espaces verts, des entreprises et des collectivités territoriales ».
www.label-ecojardin.fr et www.plante-et-cite.fr

 labels - img 1
labels - img 2
Le référentiel EVE

labels - imgCréé par Écocert, il « vise à favoriser des pratiques de gestion des espaces végétaux en adéquation avec les principes du développement durable (écologie, économie et progrès social) ».

Il pose certains principes, au-delà de la réduction des coûts de gestion :

« La gestion écologique des espaces végétaux met en œuvre des pratiques :

  • non polluantes,
  • favorables aux espèces et aux interactions avec leur milieu,
  • économes en eau et en énergie.

En outre :

  • elle favorise la connaissance de la nature par les usagers,
  • elle valorise les savoir-faire des jardiniers gestionnaires d’espaces et contribue à faire évoluer leur métier vers une meilleure prise en compte du fonctionnement des écosystèmes. »

Le référentiel s’appuie notamment sur les « expériences de gestion différenciée, raisonnable, harmonique », sur les expériences dans le domaine de l’agriculture biologique et du jardinage écologique…

Il est en ligne à l’adresse :
www.ecocert.fr/sites/www.ecocert.fr/files/Referentiel-Eve-gestion-R1-1409-V11.pdf

(ou Referentiel-Eve-gestion-R1-1409-V11).

Sommaire de cette sous-rubrique :

La réalisation – recommandations – Introduction

  1. Emplacement
  2. Vue(s) et lumière(s)
  3. Espaces et ambiances
  4. Jardin partagé
  5. Accès et accessibilité
  6. Sécurité (clôtures et haies)
  7. Entrées, chemins, circulation…
  8. Signalisations et repères
  9. Mobilier
  10. Un jardin de prendre-soin et de vie
  11. Architecture, design, etc.
  12. Plantations
    1. Focus sur le jardin sensoriel
    2. Végétaux dangereux, toxiques…
  13. Animaux
  14. Les quatre éléments
  15. Choses et objets
  16. Sens (et sensorialité)
  17. Des labels ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *