Un jardin pour les personnes âgées

Un jardin pour les personnes âgées ?

Et pourquoi pas un jardin pour les blondes ? Ou un jardin pour les homosexuel-le-s ? Ou un jardin pour les catholiques ?

Trêve de plaisanterie : il n’existe pas de jardin qui serait spécifique aux adultes âgés. Pour la bonne raison que si ces adultes âgés ne sont pas plus malades ou handicapés que d’autres adultes d’autres âges, il n’y a aucune raison qui légitime un jardin particulier.

Si, en revanche, ces adultes âgés ont des déficiences motrices, ou ont besoin d’une rééducation, ou ont des troubles cognitifs liés à certaines maladies, etc., alors il conviendra de suivre les recommandations propres aux jardins ajustés à ces situations.

Après, il faut préciser : nous vivons dans une époque, et dans un contexte, de confusion(s) permanente(s) entre vieillesse, maladie et handicap, voire entre vieillesse et syndrome démentiel.

Ce qui aboutit à ce type de phénomènes (dont on rirait volontiers s’ils ne témoignaient pas d’un tel mélange de bêtise et d’irresponsabilité) :

jardin pour les personnes âgées - img - jardin thérapeutique ehpad
Un « téléphone pour personnes âgées » !

Des fabricants et vendeurs qui proposent des « téléphones pour seniors » ou des « téléphones pour personnes âgées » comme ceux-ci :

jardin pour les personnes âgées - img 2 - jardin thérapeutique ehpad img
Un « téléphone pour seniors » !

 

 

 

 

 

 

Voilà donc deux modèles de téléphone, qui peuvent se révéler pertinents pour des personnes ayant des troubles cognitifs importants, présentés comme des téléphones adaptés à toute une population de gens (« les seniors », « les personnes âgées ») qui n’en ont pas !

Nous ne commettrons donc pas ici, avec les jardins, ce type d’erreurs. Pas de jardin pour les personnes âgées. Des jardins universels pour les adultes, de tous les âges. Des jardins pour les adultes ayant des troubles cognitifs, ou ayant des déficiences, ou malades, etc., quel que soit leur âge.

(Précision : la majorité des Ehpad de France sont en train de devenir, non des « maisons de retraite » semblables à celles d’autrefois, mais des établissements spécialisés notamment pour des personnes ayant des maladies type Alzheimer (et donc des troubles cognitifs). Leurs jardins thérapeutiques, quand ils sont bien conçus, ne sont donc pas des « jardin pour les personnes âgées », mais des jardins ajustées à des personnes ayant ce type de troubles.)

Retour à :

De quelques jardins particuliers…

Recherches liées : jardin thérapeutique ehpad / jardin thérapeutique en ehpad / jardin thérapeutique Alzheimer /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *