Qu’est-ce qu’un jardin thérapeutique ? – Définition(s)

Qu’est-ce qu’un jardin thérapeutique ?

La question est simple, la réponse l’est un peu moins.

Bénéfices

Car il ne s’agit pas seulement, pour un jardin, de posséder des vertus thérapeutiques (en termes de prévention comme d’amélioration ou de récupération). La majorité des jardins, où les jardiniers vivent de nombreux moments de plaisirs et de bien-être, sont bénéfiques à leur santé. Ils ne sont pas pour autant des jardins thérapeutiques, et leur jardinage n’est pas hortithérapie – pas plus que l’écoute de musique par un mélomane, aussi bénéfique soit-elle, n’est de la musicothérapie, ou que les vertus thérapeutiques des relations que nous pouvons avoir avec un animal ne transforment cette relation en zoothérapie…

Accessibilité

Il ne suffit pas non plus qu’un jardin soit accessible et adapté à des situations particulières (handicaps). Un jardin accessible permet simplement aux personnes ayant certaines difficultés ou certains handicaps de pouvoir user du jardin, comme les jardiniers précédents, pour le(s) plaisir(s) que cela leur procure.

Spécifiquement pensés pour…

Les jardins thérapeutiques : outre les caractéristiques des deux premiers (sources de plaisirs, de bien-être, et accessibles et adaptés), ils sont conçus et conduits pour poursuivre des objectifs spécifiques en termes de prévention, d’amélioration ou de maintien de la santé [ou de certains de ses déterminants (bien-être, capacités physiques, sociales, psychiques, qualité de vie…)] de ses usagers.

Ils sont donc aussi réalisés pour pouvoir servir (de lieu, de support, de médium, de motivation, etc.) à des professionnels afin d’y mener des activités thérapeutiques – ayant des liens plus ou moins forts avec la nature (écothérapies), le jardinage (hortithérapies), l’extérieur (autres activités thérapeutiques).

Une définition ouverte

Une telle définition ne comporte pas de caractéristiques en termes de surface, d’espaces, de matériels, de plantes, etc. Elle peut du coup apparaître un peu abstraite. Mais cela lui permet de rester ajustée à la réalité : il existe de très modestes jardins qui se révèlent très thérapeutiques comme de grands jardins bien fournis où l’ennui l’emporte…

Un dernier mot

Un jardin thérapeutique, comme d’autres jardins d’ailleurs, peut inclure un jardin de simples (plantes médicinales). Voir à ce sujet cet article sur un Jardin de plantes médicinales.

Qu'est-ce qu'un jardin thérapeutique - Mousse
Photo : Thomas Avenard Uldry

Qu’est-ce qu’un jardin thérapeutique – img

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *