5e Symposium Jardins et Santé – novembre 2017

L’association Jardins & santé tiendra son 5ème Symposium dans quelques jours…

Le 5ème symposium Jardins et Santé a invité pour les 13 et 14 novembre 2017 des spécialistes de la santé, de l’environnement et des jardins afin d’échanger sur les thèmes suivants :

  • Politiques publiques et réglementations européennes des jardins thérapeutiques
  • Mettre en œuvre et pérenniser un projet en co-participation
  • Conception et mise en place de jardins thérapeutiques en gériatrie, retours d’expériences pratiques
  • La recherche sur les jardins thérapeutiques: du programme JAZ (jardin Alzheimer) au projet européen Gardens for Health & Life
  • Mise en place d’un jardin thérapeutique pour d’autres publics qu’en gériatrie : les problèmes à surmonter
  • Quelles évaluations des jardins thérapeutiques en psychiatrie?
  • Les Jardins thérapeutiques relais de la biodiversité : exemples concrets en France et en Europe. Chaque conférence sera suivie d’une table ronde sur le même sujet. Ces journées d’information et d’étude se déroulent sur un jour et demi : Les 13 et 14 novembre 2017 à Paris ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent à Paris 7ème.TARIF : 250 € par personne (étudiant : 50€ places limitées)

PRE-INSCRIPTION ET INSCRIPTION EN LIGNE SUR HELLOASSO

Ces tarifs comprennent les pauses café, le déjeuner du mardi, le dossier du symposium.

Règlement en ligne ou par virement (RIB : CRCA Paris-Maubert FR76 1820 6000 0542 5754 1000 196) ou par chèque (adressé à Jardins et Santé, 83 boulevard Saint-Michel, 75005 Paris).

Pour ceux qui veulent s’inscrire au titre de la formation continue, le réglement est à adresser à l’Ecole Nationale Supérieure de Paysage de Versailles, 10 Rue du Maréchal Joffre, 78000 Versailles (N° d’agrément 1178P00178).

1 réflexion sur « 5e Symposium Jardins et Santé – novembre 2017 »

  1. Voilà, on en revient: 2 jours intenses d’échanges, conférences sur tout ou presque ce qui touche le prendre-soin au jardin et les jardins de prendre-soin.
    Un regret peut-être: c’est de ne pas assez insisté sur l’étendue possible du jardin de soin adapté à toutes les populations fragilisées . il y a l’âge, dont il a été beaucoup question, mais les âges aussi et tous les états du handicap psychiques, physiques, moteurs …
    Un petit pas entre 2 mondes qui doivent coopérer (oeuvrer ensemble), collaborer (travailler ensemble), et apprendre à s’accepter : paysagistes et aidants-soignants; car au final: qu’est-ce qui les rassemble sinon le souffrant?
    Merci à tous et à Jardins et santé qui a le mérite d’organiser ce type de manifestation de haute volée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *